50ème anniversaire du CIHEAM-IAMM

18 et 19 octobre 2012

Ouverture des journées

..........................................  Cliquez sur l’icône en bas à droite de la vignette pour visionner en plein écran
Vincent Dollé
Directeur du CIHEAM-Institut de Montpellier

La diète méditerranéenne peut-elle être un levier du développement ?

Comment l’espace rural peut-il devenir un espace de développement ?

Comment la société civile, les entreprises, peuvent-elles connecter les agricultures avec le marché local et international ?

Ce sont les questions qui ont été débattues par les ministres de l'agriculture des pays membres du CIHEAM réunis à Malte le 27 sept. 12 et qui composent le "menu" de cette journée

......................................................................................................................................................................
Francisco Mombiela Muruzabal
Secrétaire général du CIHEAM

Francisco Mombiela Muruzabal rappelle les grandes étapes du développement du CIHEAM et de ses missions définies par les pères fondateurs.

« on ne travaille pas SUR la Méditerranée mais AVEC les méditerranéens »

Il rend hommage aux figures du CIHEAM qui ont accompagné ces 50 Ans d’histoire, notamment les femmes.

Il évoque le soutien du Secrétariat Général aux 4 instituts dont certains sont dans une situation « incertaine ».

......................................................................................................................................................................

Table ronde 1 : La diète méditerranéenne et les terroirs

......................................................................................................................................................................
Jean-Louis Rastoin
Professeur émérite Montpellier SupAgro, chaire UNESCO

En ouverture de la table ronde, Jean-Louis Rastoin rappelle par l’étymologie la définition du concept de « diète ».

La diète méditerranéenne est menacée, mais on assiste actuellement à un sursaut : 80% des indications géographiques européennes sont originaires de la Méditerranée et l’Unesco a inscrit la diète méditerranéenne au patrimoine mondial de l’humanité en 2011.

......................................................................................................................................................................
Martine Padilla
Enseignant-Chercheur, IAMM

La diète méditerranéenne est-elle durable ?

Les évolutions des modes de consommation alimentaire et des modes de production menacent la santé des hommes et l’équilibre écologique de la planète.
......................................................................................................................................................................
Massimo Brusaporci
Directeur Alimos (Italie)

Comment sensibiliser les jeunes à la question de l'alimentation ?

Comment lutter contre le risque de perte de l’identité alimentaire de la région méditerranéenne ?

Le constat est inquiétant. Massimo Brussaporci explore les programmes d’éducation et de sensibilisation à une alimentation saine mis en place en Italie.
......................................................................................................................................................................
 Les questions de l'auditoire
......................................................................................................................................................................
Mohamed Sadiki
Directeur général de l’IAV Hassan II

Le plan « Maroc Vert » et l’agriculture solidaire.

Mohamed Sadiki présente le Plan Maroc Vert, notamment son pilier 2 et ses implications sur les agricultures « familiales » et les productions de terroir.

......................................................................................................................................................................
Annarita Antonelli
Chercheur, IAM de Bari

Le terroir et les signes de qualité.

Annarita Antonellii fait l’état des initiatives régionales, nationales et au niveau de la Méditerranée s’inscrivant dans une démarche méditerranéenne de labellisation.
......................................................................................................................................................................
Selma Tozanli
Enseignant-chercheur, IAMM

Le Réseau Méditerranéen des produits du terroir.

Selma Tozanli présente les conclusions du séminaire d’Antalya parmi lesquelles le lancement du Réseau Méditerranéen des Produits de Terroir.

......................................................................................................................................................................
 
 Débat avec la salle animé par JL Rastoin

......................................................................................................................................................................

 Table ronde 2 : Les engagements solidaires et les marchés

...........................................  Cliquez sur l’icône en bas à droite de la vignette pour visionner en plein écran
 
Michel Petit
Professeur associé, IAMM - Ancien directeur de l’agriculture à la Banque Mondiale

Ouverture de la table ronde.

"Le régime alimentaire méditerranéen est post-moderne" ( JL Rastoin dixit)...

Le fait porteur d'avenir, c'est l'émergence de nouveaux acteurs solidaires qui rejoignent aujourd'hui les agronomes et les agriculteurs  ; au premier rang d'entre eux : les fondations

......................................................................................................................................................................
 
Pierre Raynaud
Ancien directeur du développement du groupe Aïcha, Maroc
La stratégie d’un groupe industriel pour le développement durable.

Comment un groupe agro-industriel s’incrit dans une démarche de développement durable : de « Aïcha » à la « Fondation Jnan Aïcha ».

......................................................................................................................................................................
 
Laurence Tubiana
Directrice de l’IDDRI

L’innovation institutionnelle s’appuyant sur un partenariat public/privé.

La stratégie à long terme de l’IDDRI comme initiateur et animateur de ce partenariat.

......................................................................................................................................................................
Les questions de l'audience à
Laurence Tubiana
Directrice de l’IDDRI
......................................................................................................................................................................
 
Jean-Christophe Debar
Directeur de la fondation FARM

La fondation FARM et son engagement auprès des organisations collectives paysannes.

Histoire et missions de la fondation FARM. Le secteur privé (Suez, Crédit Agricole, Limagrain, Casino, Air-France ) doit s’impliquer dans les problèmes agricoles et ruraux : l’agriculture doit contribuer au développement économique et social, créer des emplois, garantir la sécurité alimentaire, lutter cotre la pauvreté rurale, en agissant prioritairement en direction des petits agriculteurs et sur les politiques agricoles.

......................................................................................................................................................................
Les questions de l'audience
 
......................................................................................................................................................................
  
Synthèse des débats animée par
Ali Abaab
Professeur à l’IRA Médénine (Tunisie)

 

Public/privé, projets de développement et politiques publiques : paradoxes et complémentarités.
......................................................................................................................................................................

Conférences : La Méditerranée, quels voisinages ?

..........................................  Cliquez sur l’icône en bas à droite de la vignette pour visionner en plein écran
Vincent Dollé
Directeur du CIHEAM-Institut de Montpellier

50 ans…  c’est beaucoup, mais ça passe vite

50 ans de croissance d’un projet ambitieux au service des questions agricoles et alimentaires de la Méditerranée et des acteurs du développement rural durable.

Les questions agricoles et alimentaires sont revenues au premier rang des agendas internationaux. Le CIHEAM s'adapte pour accompagner les changements en mobilisant les acteurs de la Méditerranée, ses partenaires naturels, pour anticiper les futurs possibles.

......................................................................................................................................................................

Anne-Yvonne Le Dain
Représentant le président de la Région Languedoc Roussilllon - Députée à l’Assemblé Nationale

Mettre en avant le voisinage c’est une belle idée... ! Comment vivre avec le « voisin », l’autre ?

Depuis cinquante ans et la fin de l’époque coloniale, le CIHEAM accompagne la transition par la coopération, et par l’éducation des jeunes pour bâtir un espace méditerranéen solidaire.

La paix ne va pas de soi, c’est un construit social issu d’une volonté politique qui a été manifestée alors.

......................................................................................................................................................................

 
Mouïn Hamzé
Secrétaire Général du CNRS libanais - Délégué du Liban auprès du CIHEAM

Cet institut a fait face à quatre défis majeurs :

  • Se développer au niveau de ses moyens et installations
  • Améliorer de manière continue ses programmes de formation
  • Se faire une place au milieu des différentes institutions montpelliéraines
  • Établir un partenariat fécond avec les institutions du sud et de l’est de la Méditerranée.

......................................................................................................................................................................

 
Javier Albarracìn
Directeur de département socio-économique, IEMED

The Mediterranean area is a kind of ecosystem itself

Our cooperation with CIHEAM is facing new emerging topics as new challenges to maintain that equilibrium.

There is a new socio-economic reality, à new redistribution of wealth, new policies,…

The changes are expected very quickly and the contexts more complicated than ever

New cooperation schemes must be think again.

......................................................................................................................................................................

Les questions de l'auditoire

......................................................................................................................................................................

 
Hugues Ravenel
Directeur du Plan Bleu

En coopération avec le Ciheam et dans l’esprit de Rio2012, proposer des pistes de coopération sur le thème la sécurité alimentaire qui soient valables en Méditerranée, lancer un nouveau chantier régional prospectif visant la Méditerranée de 2050.

Le Plan Bleu est l’outil de mise en œuvre de la convention de Barcelone (1977), au service de la protection de la mer et du littoral et de la qualité des eaux (objectifs élargis aux questions de développement durable).

......................................................................................................................................................................

 
Dominique Rossetti di Valdalbero
DG recherche et innovation, CE

Le CIHEAM est « trois fois en avance »  par rapport au processus de Bologne…

Les chiffres clés des actions de coopération de la CE avec les pays de la Méditerranée sur les thèmes de la santé, l’alimentation, les sciences économiques et humaines.

......................................................................................................................................................................

Les questions de l'auditoire
.....................................................................................................................................................................
 
Alaa Youssef
Union Pour la Méditerranée

Je salue au nom du secrétariat général de l’UPM l’importance du rôle du CIHEAM, en particulier dans le domaine des réformes de la recherche et sa contribution à la solidarité et la coopération Euro-méditerranéenne.

L’UPM, ses missions, sa valeur ajoutée, ses activités ; des projets concrets, pragmatiques de coopération régionale dans un contexte changeant (crise économique au nord et crises politiques au sud) et une gouvernance renouvelée (coprésidence du nord).

Les liens avec le CIHEAM : l’agriculture est un secteur stratégique et l’UPM entend collaborer avec le CIHEAM pour relever ensemble les défis dans les domaines de l’eau, de l’environnement, des formations supérieures et de la recherche.

......................................................................................................................................................................

Les questions de l'audience
......................................................................................................................................................................
 
Loretta Dormal-Marino
Directrice générale adjointe aux relations internationales, DGA DR, CE - Représentant Dacian Ciolos, commissaire Européen à l’agriculture

La croissance d’origine agricole est deux fois plus efficace pour la réduction de la pauvreté que toute autre croissance (Banque Mondiale).

La question de la sécurité alimentaire doit être pensée en coopération.

La volatilité des prix menace le sud car ces pays dépendent des importations. Cela induit : pauvreté, insécurités alimentaire et politique, pauvreté.

Solutions durables pour garantir la sécurité alimentaire dans le contexte de croissance démographique :

  • produire plus et mieux
  • concevoir des politiques régionales, plus aptes à la production pour la consommation locale que pour l’exportation
  • garantir l’accès à la terre aux petits agriculteurs, dont les femmes
  • organiser la production, le transport et le stockage par des technologies abordables.

La CE souhaite transférer son expertise notamment dans le cadre des politiques de voisinage redéfinies suite aux printemps arabes.

ENPARD vise le développement des territoires ruraux selon 2 axes intégrés :

  • augmentation des capacités de production et de transformation locales
  • amélioration qualitative de la production.
......................................................................................................................................................................
Les questions de l'auditoire
......................................................................................................................................................................
 
Sarah Jurreit
Programme manager for ENPARD, CE

The policy principles of bilateral cooperation with southern are aligned with policy principles we are using within UE.  

In respond to the Arab Spring, there were the initiatives of the European neighbourhood program for agricultural and rural development (ENPARD).

Changing neighbourhood, support agriculture and rural areas is part of the commitment, using the experience UE already gained in partners rural development; focusing a development more inclusive by promoting internal cohesion and addressing social and regional unbalances with the participation of all the players groups, in a localized approach, for better efficiency.

Main objectives : Improve lifelyhoods, increase productivity, rising quality standarts, improve governance capacity.

How to do?  By a process based on dialog, bottom/up progressive & iterative approach, empowering local communities to lead their own development process, linked with national policy.

CIHEAM and its experts organise this program for the EU in 6 Mediterranean countries.
 ......................................................................................................................................................................
Les questions de l'auditoire
......................................................................................................................................................................
 
Justin Zahra
Directeur de l’agriculture, ministère des affaires rurales, Malte

Looking at the CIHEAM as a whole, hosting in Malta that ministers meeting, we wanted to really  do something that would give back a sense of its true identity.

Two questions

  • Can the European food-model be successfully replicated in the Mediterranean countries?
  • A lot of difficulties regardind food scurity have to do with speculation. How to confront this?
In Malta the ministers aknowledged the fact that food security has to be at the top of the agenda: Faster adaptation to climat changes, cooperation and better logistics for better exchanges, etc ... "Better than create a new commitee, forum or office, let us strenghten this organisation (the CIHEAM) that has been successfull", was the main message.
......................................................................................................................................................................
 
Bertrand Hervieu
Représentant le ministre français de l’Agriculture - Délégué de la France au CIHEAM

Les 3 paradigmes qui ont été au cœur de la construction du CIHEAM en 1962 sont aujourd’hui bouleversés et nous obligent à penser les 50 ans à venir de façon très nouvelle : l’agriculture, la production et la transmission de connaissances, la Méditerranée.

Les 4 messages du Ministre Le Foll :

  • La question de l’agriculture est Une des grandes questions qui se posent aux sociétés : reconstituer les stocks pour adoucir les effets de la spéculation
  • Le CIHEAM a rejoint le processus de Bologne : il est nécessaire que le CHIEAM se maintienne dans ce processus et que son diplôme soit reconnu
  • La recherche agronomique méditerranéenne est en retard. Quelle stratégie ? Elle doit être « coopérative », même au prix de coûts de gestion et de transaction importants
  • Le CIHEAM et le développement : poursuivre, élargir les partenariats dans un contexte complexe et changeant.
                    Plaidoyer pour une nouvelle diplomatie de la science.
......................................................................................................................................................................
 
Hussein Hajj Hassan
Ministre de l’agriculture du Liban

Le ministre Hassan à son gouvernement : « vous voulez une agriculture ? vous devez dépenser de l’argent !! … 

Sans politique nationale, la coopération est inutile. »

Le Liban est un petit pays agricole : 250 000 ha, 30% irrigué, 1,3 ha par expl., 5 à 600 mm de pluviométrie. Les coûts de production sont élevés, les coopératives sont inexistantes, les produits sont diversifiés et leur qualité est excellente, les ressources humaines sont riches. 

Objectifs de la politique agricole libanaise 2009 2014 :

Sécurité alimentaire, + 5% à 8% de production agricole dans le PIB, création d’emplois agricoles, réduction de la  dépendance aux importations (85%), sureté alimentaire et qualité, rationalisation et durabilité de l’exploitation des ressources naturelles.  Le budget du ministère a été multiplié par 4 et des accords internationaux de coopération sont passés.

Un projet prioritaire : reboiser le pays en plantant 40 Millions d’arbres.

Un écueil majeur : le manque d’équité des échanges entre les pays arabes et avec les pays européens.
......................................................................................................................................................................
Les questions de l'auditoire
......................................................................................................................................................................
Adel El-Beltagy
The global climatic changes in Mediterranean countries and CIHEAM strategies

Le Pr. Beltagy, après avoir rendu un hommage à Claude CHEYSSON, dresse l'état des lieux des changements climatiques et de leur impact en Méditerranée. Quelle stratégie le CIHEAM doit-il définir pour faire face ?

 
Plantation de l'arbre commémorant le Cinquantième anniversaire de la création du CIHEAM et de l'Institut de Montpellier

À quelques pas de l'arbre millénaire, planté en 1987 pour commémorer les 25 ans de l'IAMM, l'ensemble des invités au cinquantenaire de l'IAMM plantent un arbre né en 1962. Un olivier, bien sur !